Petite histoire du chocolat (II)

Petite histoire du chocolat (II)

Nous étions restés au XVIIème siècle, avec la reconnaissance officielle de la boisson chaude au cacao . Les choses se précipitent au XVIIIème siècle :  le cacao gagne l’Amérique, quelques 10 ans avant l’Indépendance, et l’on commence à s’activer autour de la transformation de ses graines . Le XIXème siècle et la révolution industrielle apportent les équipements nécessaires à une fabrication de masse , favorisée par les investissements d’un groupe d’entrepreneurs anglais, la Société des Amis, communément appelés Quakers . Eh oui ! Discriminés à cause de leurs croyances, les Quakers étaient alors exclus de nombreuses professions, à l’exception des activités de commerce, [suite]

Petite histoire de la crème glacée

Petite histoire de la crème glacée

Vous croyez que la crème glacée est née avec l’invention du congélateur ? Que nenni ! C’est à Néron qu’on la doit, empereur cruel ô combien, mais qui avait néanmoins le palais délicat, au point de se faire apporter de la glace des montagnes du coin, et de se la faire servir avec des fruits . C’était quelques cinquante ans avant J-C . C’est ensuite au Maghreb et en Perse que la technique de conservation de la glace évolue, en faisant couler un mélange d’eau et de salpêtre sur les récipients emplis de glace . On appela ces sirops refroidis « Sharbats », traduit [suite]

Petite histoire d'ail

Petite histoire d’ail

Les archéologues rapportent souvent de bien curieuses histoires… Eh bien, figurez-vous que l’ail et ses bienfaits curatifs étaient prisés quelques 4000 ans avant notre ère ! On en donnait non seulement aux esclaves pour leur donner de la force (je rassure les droits-de-l’hommistes : l’esclavage fut aboli… quelques 3500 ans plus tard), mais encore des pharaons aussi titrés que Toutankhamon en portaient des bulbes jusque dans leur tombeaux ! Plus tard, Aristote, puis Aristophane et Pline l’Ancien se mirent à en vanter les mérites curatifs, déjà reconnus par la médecine asiatique (même Huang-Ti, l’Empereur Jaune, se fit guérir d’un empoisonnement [suite]

Hershey, chocolat made in USA

Hershey, chocolat made in USA

Qu’on l’aime ou qu’on le trouve trop fade, trop « industriel », le chocolat Hershey est à l’Amérique ce que la vache sacrée est en Inde, ou la Tour Eiffel en France, bref, une icône ! Fabricant de caramel, Milton Hershey décida de les recouvrir d’une couche de chocolat : naissance de Hershey Chocolate Company en 1894, en Pennsylvanie . Succès énorme dès le début, auquel on ajoute, en 1907, un petit chocolat dont les machines qui le produisent émettent un son de bisou . Il n’en fallait pas moins pour appeler ces mini bouchées les Hershey’s Kisses . On poursuit la [suite]

Petite histoire du cheesecake

Petite histoire du cheesecake

Le cheesecake remonterait à …l’an 776 avant J-C. ! Bien après la fabrication du fromage, c’est en Grèce que l’on s’accorde à trouver les premiers témoignages de cheesecake, auquel on accordait des propriétés tellement énergisantes que l’on en donnait aux athlètes des Olympiades . (Imaginez, nos coureurs du 100 mètres aujourd’hui… test anti-dopage né-ga-tif !) Mais à ce stade (sans jeu de mots J), il semble y avoir erreur ! En effet on a découvert des moules à cheesecake dans des ruines datant de quelques 2000 ans avant notre ère ! On dit même que le « Libum » d’alors ressemblait beaucoup à celui de nos [suite]

Le chocolat à Versailles, Cour de France

Le chocolat à Versailles, Cour de France

Les Reines de France ont une histoire que l’Histoire ne leur reconnaît pas assez . Pour preuve, c’est à certaines d’entre elles que nous devons notre passion du … chocolat . Et pour celles et ceux qui auraient tendance à penser que cette addiction est moderne, voici la démonstration du contraire, chez les Anciens . Fiancée à 10 ans pour des raisons politiques et territoriales, Anne d’Autriche épouse Louis XIII à 14 ans.        C’est une enfant qui débarque à la cour de France, arrachée à son pays, l’Espagne . Pour ne pas se sentir complètement perdue, elle [suite]

Petite histoire et recette du Mojito

Petite histoire et recette du Mojito

Le Mojito aurait été créé à Cuba, par les esclaves qui travaillaient dans les champs de cane à sucre . Sauf qu’une légende bien établie en accorde la primeur à Sir Francis Drake au début du XVIème siècle . Sa première version était composée d’alcool, l’ »aguardiente », mélangé à du citron vert, de la menthe et du sucre . Dans sa course au trésor, le célèbre corsaire de sa Majesté Elisabeth Ière, aurait débarqué dans les Caraïbes et y aurait apporté sa boisson aux vertus médicinales … Qui croire ? Peu importe, le jour où l’on remplaça l’aguardiente par du rhum, [suite]

Petite histoire du sandwich

Petite histoire du sandwich

C’est peut-être parce que je viens de finir le mien devant mon écran qu’il m’est venu l’idée d’écrire une petite histoire du sandwich . Ou c’est peut-être sans aucune raison valable, désolée … Vous croyez que ces deux morceaux de pain avec quelque chose dedans (c’est à peu près la traduction qu’en proposait la loi Toubon) sont un phénomène contemporain, une représentation de la vie citadine pressée et malbouffante ? Eh bien, sachez que l’honorable sandwich est né bien avant que l’on sorte en courant du bureau et qu’on ne l’avale en quelques minutes avant de s’engouffrer dans le métro [suite]

Petite histoire de la salade César

Petite histoire de la salade César

Si, comme moi, vous êtes fans des grandes salades au restaurant, il ne vous a pas échappé que la salade César est toujours au menu, et vous vous êtes peut-être demandé ce que l’empereur romain avait à faire dans cette histoire . Eh bien, la salade César n’a rien à voir avec l’illustre amoureux de Cléopâtre . Bien que les historiens se disputent l’origine de la salade, et que certains l’attribuent à un cuisinier italien de Chicago, en 1903, une majorité l’attribuent à Caesar Cardini . La fameuse salade serait née un 4 juillet, à Tijuana, au Mexique, en 1924 [suite]

Une petite histoire de bento

Une petite histoire de bento

Vous voulez paraître un vrai pro du bento ? Ne dites pas « bento », alors, mais « obento » ou mieux encore pour les super pro, obentoi-bako . Je m’explique : obento est un repas, qui est censé avoir du goût, être sain et captivant . Cet obento est généralement mis dans une lunch box (traduisez : boîte à déjeuner même si cela lui fait perdre un peu d’exotisme), lunch box qui, en japonais, est traduite par « obento-bako » . Maintenant vous savez tout, ou presque . Vous manquent quelques éléments historiques pour briller à l’heure des conversations de pause-déjeuner au bureau . Les voici : Bien [suite]