Mar 182013
 

Les archéologues rapportent souvent de bien curieuses histoires… Eh bien, figurez-vous que l’ail et ses bienfaits curatifs étaient prisés quelques 4000 ans avant notre ère ! On en donnait non seulement aux esclaves pour leur donner de la force (je rassure les droits-de-l’hommistes : l’esclavage fut aboli… quelques 3500 ans plus tard), mais encore des pharaons aussi titrés que Toutankhamon en portaient des bulbes jusque dans leur tombeaux !

Plus tard, Aristote, puis Aristophane et Pline l’Ancien se mirent à en vanter les mérites curatifs, déjà reconnus par la médecine asiatique (même Huang-Ti, l’Empereur Jaune, se fit guérir d’un empoisonnement en en avalant des gousses – sauvé, mais quelle haleine !)

On continua au Moyen-Age pour se préserver de la Peste Noire,

et rien de moins que Pasteur en prôna les vertus anti-bactériennes, et en matière de bactérie, il s’y connaissait un peu, croyez-moi !

Je vous passe les quelques siècles qui virent la chute des monarques, les guerres d’indépendance, les révolutions, les guerres napoléoniennes, les conquêtes, les colonialismes, les défaites, les déclins, les regains … pas le temps de parler cuisine …

Nous voilà aux 19-20ème siècles, mais hop ! curieusement, l’ail commençait à être boudé dans le monde occidental, en même temps que la coquetterie commandait que l’on fut irréprochablement inodore … Vous imaginez un monsieur vous faire la cour diffusant le parfum de « la rose puante », comme on l’appelait ?

Eh bien, dites-vous qu’il fallut attendre l’arrivée d’immigrants d’Europe du sud et centrale pour qu’on réhabilite, aux Etats-Unis, la  précieuse liliacée . Merci à vous, les porteurs de bruschettas, les vendeurs de tapas, les mangeurs de boulettes Pojarski, les … euh… quoi d’autre ?

Bon, vous avez bien lu : l’ail c’est bon pour la santé . Passons aux choses pratiques : comment l’éplucher et le couper en fines lamelles sans se coller sur les doigts une odeur à repousser les vampires ? (allez, un coup de pub, après tout, on ne vit pas que d’amour et d’ail frais) :

  

En vente sur marmiteetchocolat ici et , bien sûr …

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)